Big Data, Big Opportunités

25.02.2019

La révolution de la donnée est en marche. Elle est devenue un levier stratégique de performance pour l’entreprise, et ses experts, des profils toujours plus convoités. Tour d’horizon, non exhaustif, de quelques nouveaux métiers… pleins d’avenir.

Avec le concours de Rami Kechteil, Directeur Associé du cabinet de recrutement Selescope

C’est une des grandes lames de fond de la révolution numérique. La production, l'analyse et la restitution des données est aujourd’hui au cœur de la stratégie de l’entreprise. « Le Big Data n'est plus l'apanage de l'IT mais a su tracer sa voie au sein de toutes les directions, de la supply chain à la RH, en passant par la finance ou le marketing, devenant un levier global de compétitivité » observe Rami Kechteil. Résultat : les grandes sociétés de services du numérique (E.S.N.) se sont dotées de centres d’expertise autour des données tandis que les grandes entreprises sont de plus en plus nombreuses à créer une direction de la Data internalisée. Face à une demande qui ne cesse de se développer, le nombre de candidats reste très insuffisant.

Des fonctions plus stratégiques

Les métiers ont évolué de concert. Si les experts de la donnée avaient à l’origine une coloration plutôt informatique, ils ont acquis aujourd’hui une dimension plus stratégique avec des profils à la fois techniques et business.

Emblématique de cette évolution, le Chief Data Officer. « C’est le chef d’orchestre de la gestion des données » résume Rami Kechteil. Il dirige une équipe spécialisée dans l’acquisition, l’analyse et la valorisation des données, au service de la stratégie de l’entreprise. Il doit avoir des connaissances numériques et statistiques pointues couplées à une fine compréhension des métiers. Le profil idéal ? « Une formation d’ingénieur associée à de solides compétences en informatique, mais aussi en management et souvent au marketing. On a généralement des profils hybrides 50% technique et 50% business. Le salaire moyen brut oscille entre 80 à 130 K€. »

L’Architecte Data : cet expert des technologies Data est là pour élaborer les socles techniques permettant de gérer ces méga données caractérisées par leur extrême variété et vélocité. « C’est lui qui va créer des infrastructures de stockage, manipulation et restitution et élaborer une architecture de Data Management. Son salaire moyen brut moyen se situe entre les 70 et 110 K€ en fonction de la séniorité ».

Élu métier le plus sexy du 21e siècle par la Harvard Business Review, le Data Scientist imagine de nouveaux modèles d'analyse et élabore des algorithmes pour extraire des informations utiles à la prise de décision de l’entreprise. Il travaille à partir de données massives brutes et hétérogènes. « Ce sont des mathématiciens et des statisticiens plus que des informaticiens, dotés d’une compétences business. Le métier est ouvert aux jeunes avec des salaires qui évoluent entre 40 et 70 K€ en fonction de l’expérience ».

Autre métier avec le vent en poupe, le Data Protection Officer (DPO). Depuis l’entrée en vigueur du règlement général pour la protection des données personnelles (RGPD) en mai dernier, les entreprises et administrations utilisant des données à caractère personnel doivent recourir à ses services. « Il est le garant du respect de la réglementation. Dans l’idéal, il réunit des compétences en informatique, en droit, mais aussi en communication avec un rôle d’évangélisation de l’entreprise. Son salaire oscille entre 35 000 euros pour un junior et 60 K€ pour un profil confirmé » explique Rami Kechteil. Les cursus qui permettent de se former aux métiers du Big Data se développent à grande vitesse. Les écoles d’ingénieurs, de commerce et les universités proposent des masters spécialisés. Certains sont conçus pour les professionnels souhaitant se perfectionner tandis que l’offre de diplômes en ligne se développe. Les certifications sont une autre façon d’acquérir un niveau d’expertise sur un sujet spécifique ou sur une technologie donnée. Elles valident les compétences acquises et permettent de se positionner comme expert du sujet sur le marché.

Pour aller plus loin...

Tour d'horizon des formations professionnelles à ces nouveaux métiers en Data Management et SI

  • Executive Master Statistique & Big Data
  • Executive Master Intelligence Artificielle et Science des Données
  • Diplôme d'Université Délégué à la Protection des Données RGPD DPO
  • Master Gestion des Systèmes d'Information (GSI)
  • Certificat Data Science
  • Certificat Industrie 4.0