La Chancellerie des universités de Paris distingue trois docteurs dauphinois

07.12.2018

Chaque année depuis 1987, la Chancellerie des universités de Paris remet à de jeunes docteurs de toutes nationalités, issus des 17 universités et de 6 grands établissements d’enseignement supérieur d’Île-de-France, des prix récompensant l’excellence de leurs recherches, dans des champs disciplinaires aussi variés que le droit, la médecine, la pharmacie, les sciences économiques et la gestion, les lettres et les sciences. Trois jeunes docteurs dauphinois se sont distingués cette année.

Margot Leclair a reçu le prix Virlogeux/Aguirre Basualdo pour sa thèse intitulée : La Créativité-en-action : arrangements et Affects au sein des Industries Créatives, soutenue le 29 septembre 2017 et réalisée à Dauphine Recherches en Management (DRM) sous la direction d’Isabelle Huault.

Adèle Martin-Gruen s’est vu décerner le prix Pirou/Aguirre-Basualdo pour sa thèse intitulée : Comprendre l’appropriation par le consommateur dans le cadre de la consommation par l’accès comme la création de significations : une investigation au travers du design, soutenue le 18 avril 2017 et réalisée à DRM sous la direction de Denis Darpy.

Manuel Villavicencio a obtenu le Prix honorifique Vouters pour sa thèse intitulée : Analyse du développement optimal des technologies du stockage de l’électricité dans des marchés avec forte pénétration des énergies renouvelables à apport variable, soutenue le 14 décembre 2017 et réalisée au Laboratoire d'Économie de Dauphine (LEDa), sous la direction de Jan-Horst Keppler.