La Fondation Dauphine ambitionne une levée de fonds de 50 millions

20.03.2019

Isabelle Huault, présidente de Dauphine et David Abiker, journaliste, au dîner de Gala des 50 ans de l'université, organisé par la Fondation Dauphine, mercredi 20 mars 2019.

L’objectif est ambitieux, mais en ligne avec les aspirations de l’université pour le XXIe siècle. Dans un contexte de forte compétition mondiale, la Fondation entend renforcer son soutien à Dauphine en finançant toujours plus de nouveaux projets.

Sandra Bouscal, sa directrice générale, présente ses nouvelles orientations stratégiques.

Créée il y a maintenant 10 ans, la Fondation Dauphine est une des quelques fondations d’université de droit privé en France (fondation partenariale). Un statut unique pour cette institution que sa directrice générale compare volontiers à une « bouffée d’oxygène pour l’université, permettant de mener à bien des projets additionnels, différenciants, en ligne avec ses axes stratégiques ». Au chapitre de l’excellence, la fondation a notamment financé une dizaine de chaires de recherche, l’incubateur mais aussi des écosystèmes transverses associant formation, recherche et entreprises dans le numérique comme dans l’entreprenariat. Sur le volet international, la Fondation sponsorise aujourd’hui un quart des bourses de mobilité à l’étranger. En matière de RSU, elle a initié le programme Égalité des chances qui opère chaque année auprès de 650 lycéens de quartiers sensibles et a investi dans 55 logement étudiants… quelques exemples parmi d’autres.

Changement d’échelle

A l’aube de ce nouveau cinquantenaire, la Fondation veut accroître considérablement ses ressources pour relever les défis à venir. 50 millions sur 5 ans. « Il ne s’agit pas d’un simple nombre rhétorique, précise Sandra Bouscal, l’ambition est forte mais atteignable. Nous avons déjà collecté plus de 15 millions de dons et promesses de dons sur les deux dernières années lors de la phase silencieuse de la levée, soit 30% de l’objectif ». La Fondation qui dispose d’un budget annuel de 3 millions d’euros, souhaite doubler ce montant dans les quatre ans. « Les entreprises contribuent aujourd’hui à 75% du budget de la Fondation. Nous allons continuer à les mobiliser, en nous adressant aussi désormais aux entreprises de tailles intermédiaires, moins sollicitées et qui peuvent pourtant trouver de réels atouts à soutenir Dauphine ».

Le formidable gisement des donateurs particuliers

Surtout, la Fondation parie sur une diversification de ses ressources avec une plus forte mobilisation des particuliers. Comment ? En sollicitant davantage le réseau de quelque 88 000 alumni de Dauphine… « Que 10% seulement d’entre eux fassent un don annuel et tout change. L’ambition est de créer une vraie culture du don chez les Dauphinois, ceux d’hier et de demain ». La communauté étudiante des Dauphilantrophes accomplit déjà un vrai travail de sensibilisation autour de la Fondation, « aller plus loin et fédérer plus d’étudiants et d’anciens, c’est aussi un formidable moyen de renforcer l’esprit de corps de Dauphine ».
A suivre...

En savoir plus sur la campagne "2019-2024" de la Fondation