La startup du mois : Tripartie, l’application de paiement des petites annonces et des missions freelance

04.12.2018

Incubée au sein de l’Université Paris-Dauphine, Tripartie permet de réaliser des transactions à distance en toute sécurité, même avec un inconnu. Grâce au séquestre des fonds et à une procédure de résolution des litiges adaptée, faites de bonnes affaires !

Le problème identifié par Andréas Lambropoulos (CMO), Christophe Boucrot (CTO) et Victorien De Doncker (CEO) – les trois cofondateurs de Tripartie – est simple : il n’existe pas vraiment de solution satisfaisante pour faire des transactions en ligne avec des inconnus, sans risquer d’être déçu par le livrable ou sans risquer de perdre son argent.

Les sites de petites annonces comme Leboncoin, eBay ou encore Facebook sont loin d’être sûrs à 100% ! Bien souvent, l’acheteur et le vendeur doivent organiser eux-mêmes le paiement et la livraison. Dans ce cas, lequel des deux doit faire le premier pas ?

L’acheteur n’acceptera jamais d’envoyer une somme d’argent à un parfait inconnu et vice versa, le vendeur n’enverra pas l’objet sans être assuré d’être payé. C’est pour cette raison que la plupart des transactions entre particuliers ne se font qu’en mains propres.

Tripartie se place en tiers de confiance lors de ces transactions par nature incertaines. Le fonctionnement est clair : l’acheteur adresse son paiement à Tripartie, puis le vendeur expédie l’objet de la transaction. À réception, l’acheteur vérifie la conformité et Tripartie paye le vendeur. En cas de litige, les fonds sont bloqués et des professionnels du Droit interviennent rapidement. L’application s’utilise en complément des sites de petites annonces existants.

Ces trois entrepreneurs sont tous d’anciens freelances ayant rencontré des problèmes d’impayés. Ils ont donc intégré la possibilité de sécuriser des prestations de services, à un prix très attractif : 3 à 5 fois moins cher que les plateformes de mise en relation.

Ambitieuse, la startup intégrera bientôt sa solution « Tripartie Pro » directement sur les places de marchés et sites de petites annonces.

En attendant, rendez-vous sur les stores pour sécuriser votre prochaine transaction !

Besoin de plus d'infos ? C'est par ici !