Logement étudiant : « Des programmes comme ceux de la Fondation Paris-Dauphine sont nécessaires si on veut encourager la méritocratie. »

28.01.2019

Comment étudier à Paris avec des loyers inaccessibles pour les jeunes provinciaux ? Originaire de Bretagne, Antoine est étudiant en première année de Master Finance à l'Université Paris-Dauphine. Il vit depuis deux ans dans l'un des 57 logements étudiants à loyer intermédiaire acquis par la Fondation en 2015 - Témoignage

Où vivais-tu avant d’intégrer la résidence de la Fondation
Je vivais chez mes parents, à Rennes, où j’étais étudiant. Quand j'ai été accepté à Paris-Dauphine pour la troisième année de licence, j'ai dû déménager à Paris. C'est à ce moment-là que j'ai eu la chance d'intégrer la résidence de la Fondation.

Qu’est-ce que ce logement a changé ?
La Fondation m’a permis d’accéder à moindre coût à un logement neuf, tout équipé à proximité de l’université et très bien desservi. Il est tout équipé et offre même une terrasse. Je peux me déplacer facilement. Concilier un travail avec les études exigeantes de Dauphine aurait été difficile pour moi, sans la Fondation j’aurais dû emprunter encore davantage.

Que t’évoque la problématique du logement étudiant ?
C’est très difficile pour des étudiants provinciaux de trouver un logement abordable à Paris. C’est parfois un obstacle à la poursuite d’études supérieures d’excellence. Je me sens très privilégié. Des programmes comme ceux de la Fondation Paris-Dauphine sont nécessaires si l’on veut aider la condition étudiante et encourager la méritocratie.

Je souhaite soutenir l'action de la Fondation Paris-Dauphine en faveur du logement étudiant