L’Université Paris-Dauphine remporte la médaille d’argent du meilleur rapport annuel des entreprises

10.12.2018

Prix décerné par le réseau COM-ENT, première organisation de communicants en France.

Le 22 novembre, Paris-Dauphine a été récompensée de la médaille d’argent pour le « meilleur rapport annuel des entreprises 2018 » par le réseau COM-ENT. Avec plus de 1 750 professionnels adhérents, COM-ENT est la première organisation de communicants en France et rassemble aussi bien les acteurs publics que les entreprises privées dont les grands noms du CAC40. A l’initiative de cycles de conférences, d’ateliers spécialisés et de diverses rencontres professionnelles, ce réseau met en exergue les nouvelles pratiques, les évolutions du secteur et les projets inspirants pour une communication dynamique, engagée et innovante.

Cette 32ème édition des prix de la communication, animée par Arnaud Le Gal, rédacteur en chef des Echos, s’est déroulée au cirque d’hiver de Bouglione à Paris. Avec 25 prix délivrés par un jury de 36 professionnels, plus de 1 000 participants, elle a permis de mettre en avant le meilleur de la communication 2018 et de proposer aux invités le décryptage des tendances issues du palmarès.

Sur le podium entre Bic (Médaille d’or) et Michelin (médaille de bronze), la qualité du rapport annuel 2017 de l’Université Paris-Dauphine a donc été saluée à cette occasion :

« Ce rapport d’activité est avant tout un travail collaboratif entre les différentes parties prenantes de Paris-Dauphine afin de valoriser le projet et les réalisations de la présidente, Isabelle Huault et du Comex de l’université, après une première année de mandat.
Il est le reflet des trois grands axes stratégiques du programme de la présidente et se veut être à la fois dans le fond et dans la forme, « international » (mise en valeur des réseaux et des alliances dans le monde, bilinguisme du document…), «responsable » (valorisation de la démarche RSU de Paris-Dauphine, sélection écolabel pour l’impression…) et « créatif » (direction artistique épurée et contemporaine, choix d’une couverture jaune « éclatant » pour illustrer le rayonnement, mise en scène des shooting photographiques pour présenter la gouvernance, des chercheurs sur l’intelligence artificielle, la vie étudiante…).
Il invite le lecteur à partager une vision et une ambition, aborde les questions de fond tout en privilégiant une approche du type magazine pour en favoriser la découverte.
»
Valérie Bouba, directrice de la communication de l’Université Paris-Dauphine.