Paris Dauphine https://www.dauphine.fr/ Les dernières actualités de Dauphine fr Paris Dauphine https://www.dauphine.fr/fileadmin/dev/dauphine/templates/v2/images/feed/dauphine.png https://www.dauphine.fr/ 113 45 Les dernières actualités de Dauphine Thu, 17 Oct 2019 16:45:55 +0200 Le prix solennel de la Chancellerie des Universités de Paris attribué à Charles Bertucci, docteur du CEREMADE https://www.dauphine.psl.eu/fr/universite/luniversite-communique/actus0/detailactu/article/le-prix-solennel-de-la-chancellerie-des-universites-de-paris-attribue-a-charles-bertucci-docteur-du.html ]]>

]]>
Docteur du CEREMADE, Charles Bertucci est lauréat du Prix Solennel de la Chancellerie des Universités de Paris, spécialité Mathématiques Fondamentales et Appliquées. 

Cette distinction récompense ses travaux réalisés sous la direction de Pierre-Louis Lions sur les inéquations variationnelles et les problèmes d’arrêt optimal dans les jeux à champs moyens. 
Charles Bertucci a été financé par la Fondation CFM. Actuellement il est chargé de recherche CNRS au CMAP de l’Ecole Polytechnique.

La cérémonie se tiendra le mardi 3 décembre 2019 à la Sorbonne.

Toutes nos félicitations au lauréat.

En savoir sur plus sur les Prix Solennels de  la Chancellerie des Universités
En savoir plus sur le CEREMADE
 

]]>
Thu, 17 Oct 2019 11:56:00 +0200
Actions de la Caisse des Dépôts pour le logement social et les territoires http://https://www.executive-education.dauphine.fr/fr/les-actualites/details-dune-actualite/article/actions-de-la-caisse-des-depots-pour-le-logement-social-et-les-territoires.html ]]>

]]>
Wed, 16 Oct 2019 16:03:52 +0200
Pascal Guénée élu à la présidence de la Conférence des Ecoles de Journalisme  http://https://www.ipj.eu/2019/10/07/pascal-guenee-elu-a-presidence-de-conference-ecoles-de-journalisme-2/ ]]>

]]>
Mon, 14 Oct 2019 11:47:37 +0200
Pascal Guénée élu à la présidence de la Conférence des Ecoles de Journalisme  https://www.dauphine.psl.eu/fr/universite/luniversite-communique/actus0/detailactu/article/pascal-guenee-elu-a-la-presidence-de-la-conference-des-ecoles-de-journalisme.html ]]>

]]>
Vendredi 4 octobre Pascal Guénée, directeur d’IPJ Dauphine-PSL, a été élu à la tête de la CEJ, la Conférence des écoles de journalisme. Cette association regroupe les établissements proposant des cursus agréés par la profession et inscrits à la convention collective des journalistes. Il succède à Hervé Demailly, l’ancien directeur du Master journalisme du CELSA.

Le nouveau président a proposé trois axes pour le développement de la Conférence : accroître la visibilité de l’association en France et à l’international, renforcer la présence auprès des tutelles, penser ensemble les évolutions du métier.

Pour Pascal Guénée, la CEJ est à un moment clé de son développement : « Hervé DEMAILLY a su positionner la CEJ comme l’interlocuteur incontournable dans notre environnement. Il nous faut poursuivre ce travail et jouer pleinement notre rôle de laboratoires d’idées et d’innovations pour l’avenir du journalisme. ».

Le nouveau bureau de l’association se compose comme suit :
Pascal GUENEE (IPJ Dauphine|PSL), président. Sandy MONTANOLA (IUT de Lannion), vice-présidente. Valérie JEANNE-PERRIER (CELSA), trésorière. Arnaud SCHWARTZ (IJBA), secrétaire général. Pierre GINABAT (EJT), membre du bureau.

Né le 6 août 1964, ancien journaliste, Pascal Guénée est le Directeur de l’Institut Pratique du Journalisme de Dauphine-PSL (IPJ) depuis 2001. De 2004 à 2016 il a présidé le réseau mondial des écoles de journalisme francophones. En juillet 2019 il a organisé à Paris le Congrès mondial des écoles de journalisme. Il est le trésorier de la Conférence Nationale des Métiers du Journalisme (CNMJ). Il siège au comité exécutif du conseil mondial des écoles de journalisme (WJEC). Il est par ailleurs auditeur de l’IHEST, promotion Irène JOLIOT-CURIE et auditeur de l’INHESJ, promotion Colonel Beltrame. Il est également expert-clé de l’union européenne pour la formation au journalisme.
 

]]>
Mon, 14 Oct 2019 10:28:00 +0200
L'investissement responsable à la une de l'Université d'été de l'Asset Management https://www.dauphine.psl.eu/fr/universite/luniversite-communique/actus0/detailactu/article/linvestissement-responsable-a-la-une-de-luniversite-dete-de-lasset-management.html ]]>

]]>
Organisée par la House of Finance de Dauphine, l'Université d'été de l'Asset Management, qui se tient chaque année à Dauphine est devenue un rendez-vous incontournable de la rentrée pour tous les professionnels de l’Asset Management et plus généralement pour les institutionnels de la finance.  Une manifestation annuelle en partenariat avec Sanso IS. 

Cette université d’été est organisée depuis 6 ans avec des intervenants prestigieux et des sujets toujours à la une de l’actualité, l’événement a rassemblé plus de 1300 professionnels, chercheurs et étudiants de la finance et de la gestion d’actifs depuis sa création. La dernière édition de l’Université d'été de l'Asset Management s'est déroulée le jeudi 29 août 2019 à l'Université Paris-Dauphine sur le thème de l'investissement durable et a traité des questions des nouvelles opportunités et du rôle pour la gestion. 

Avec un sujet destiné à un public plus large, l’événement a accueilli 300 participants cette année. En effet, l'Investissement Responsable n'est plus un thème réservé seulement aux institutionnels. Il concerne tout autant les épargnants, de plus en plus soucieux et attentifs à l’usage fait de leur épargne et à la meilleure façon de préparer leur retraite. Les engagements des institutionnels devront s’adapter à ces nouvelles attentes. La communication devra également suivre afin de mieux les informer.

Cette année encore, le programme était dense avec de nombreux intervenants de qualité : Elyès Jouini (Membre de l’Institut universitaire de France, Directeur de la House of Finance, Dauphine), Edith Ginglinger (Vice-Présidente, Professeur de Finance, Dauphine), Jean-François Bay (Directeur Général, Quantalys), Nicolas Duban (Conseil Stratégique, Sanso IS), Jean-François Boulier (Président, AF2i), Philippe Dutertre (Directeur, AG2R La Mondiale), Sophie Elkrief (CIO, MAIF), Pascale Baussant (Gérante, Baussant Conseil), Joël Prohin (Directeur du pôle Gestion des portefeuilles, Groupe Caisse des Dépôts), Nicolas Beneton (CFA, Spécialiste Investissement Durable, Robeco France), Nicolas Jacob (Responsable de la Recherche ESG, ODDO BHF Asset Management), Arnaud Sarfati (Co-Fondateur, LFIS), Luc Dumontier (Directeur du Pôle Factor Investing, Gérant de Portefeuille Senior, LFIS), Edmond Schaff (Gérant de Portefeuilles, Sanso IS), Xavier Lépine (Président du Groupe La Française) et Eric Pinon (Président de l’AFG).

Lire l'article sur les House of Finance Days 2019

]]>
Tue, 01 Oct 2019 09:49:52 +0200
PSL se distingue dans les classements internationaux https://www.dauphine.psl.eu/fr/universite/luniversite-communique/actus0/detailactu/article/psl-se-distingue-dans-les-classements-internationaux.html ]]>

]]>
L’université est ainsi classée 45ème dans le classement Times Higher Education, sur 1 300 établissements d’enseignement supérieur répartis dans le monde. Une distinction forte pour l'Université PSL et tous ses établissements composantes -  ; École nationale des Chartes ; École Normale Supérieure ; Collège de FranceChimie ParisTech ; Mines ParisTech ; EPHE - École Pratique des Hautes Études ; Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique ; ESPCI Paris (École supérieure de physique et de chimie industrielles)  ; Observatoire de Paris et Dauphine

« Ce résultat vient consolider l’effort collectif de notre communauté, qui œuvre sans relâche pour construire une université publique à forte visibilité et attractivité mondiales. Cependant, si je me réjouis que PSL occupe la première place des universités françaises, il convient de rappeler que nos concurrents sont au-delà de nos frontières. Quand quatre ou cinq universités françaises se seront stabilisées parmi les 50 premières ce sera un très beau succès. Il convient aussi de rappeler que nos ressources financières ne sont pas comparables à celles des établissements qui occupent les premières places. » Alain Fuchs, président de l’Université PSL.
Lire l’article sur le classement THE sur le site de PSL

Paris Sciences et Lettres affiche également une belle progression dans le classement mondial Quacquarelli Symonds (QS), qui reconnaît l’employabilité des diplômes universitaires. PSL gagne 20 places cette année dans le Top 100 du QS Employability Ranking 2020
Voir le classement QS Employability Ranking 2020

]]>
Mon, 30 Sep 2019 18:27:00 +0200
« Mon MBA m’a donné confiance en moi » témoignage https://www.dauphine.psl.eu/fr/universite/luniversite-communique/actus0/detailactu/article/mon-mba-ma-donne-confiance-en-moi-temoignage.html ]]>

]]>
Pouvez-vous nous en dire davantage sur votre parcours professionnel et sur les nouvelles missions qui vous ont été récemment confiées ?

Camille Rainsard « J’ai commencé ma carrière comme juriste spécialisée en droit social après avoir obtenu un DEA en droit des affaires à la Sorbonne. Je conseillais des TPE et PME au sein d’un cabinet d’expertise comptable, en particulier dans la mise en œuvre de la première loi sur les 35 heures. Cette expérience m’a donné envie de m’impliquer davantage dans une entreprise et j’ai rejoint l’ADAPEI de la Gironde comme responsable juridique. Or, quelques semaines après mon arrivée, une partie de l’équipe de direction a été remerciée, les collaborateurs se sont mis en grève et on m’a demandé de m’en occuper. C’est ainsi que je suis devenue DRH !

Je suis ensuite revenue en région parisienne et ai rejoint le groupe ELIS comme chef du personnel des établissements de Pantin, usines historiques et berceau du Groupe. C’est là que j’y ai appris mon métier et que j’ai découvert l’exigence de la relation sociale et de la relation de proximité au contact d’une population ouvrière non qualifiée quasi exclusivement d’origine étrangère. Après sept années au cours desquelles mes fonctions se sont élargies, j’ai rejoint OREXAD, un distributeur lyonnais de fournitures industrielles (B2B) constituant à l’époque l’essentiel de l’activité du Groupe IPH.

L’aventure a duré près de douze années durant lesquelles j’ai participé à toutes les étapes de l’évolution de ce groupe en forte croissance interne et externe, c'est à dire de la création d’un leader français à celle d’un leader européen dans l’univers challengeant des entreprises sous LBO. J’ai eu la chance de grandir avec le groupe et d’y occuper toutes les fonctions de RRH Business Partner à DRH France puis DRH Groupe sur un périmètre européen. »

Pourquoi avoir fait le MBA RH et à quel moment de votre parcours professionnel ce besoin s’est manifesté ?

CR « C’est ma hiérarchie (le CEO Groupe et le PDG France) qui m’a proposé d’accompagner mon évolution, prévue vers le poste de DRH France, en faisant un exécutive MBA. Ils étaient plus visionnaires que moi et souhaitaient que je puisse compléter mon bagage technique des concepts et du vocabulaire stratégiques que je ne maitrisais pas encore. Ils voulaient m’aider à gagner en hauteur de vue et en compréhension des enjeux actuels et futurs du Groupe. J’ai alors naturellement orienté mon choix vers les meilleurs programmes et ai choisi Dauphine Executive Education dont l’esprit universitaire me correspond plus que les programmes d’autres écoles. J’avoue qu’à l’époque la demande m’a surprise car je ne pensais pas, après avoir "traîné" sept années sur les bancs de la fac, avoir à y retourner un jour ! Mais quelle expérience intellectuelle et humaine ! »

Que retenez-vous du déroulement du cursus ?

CR « Je retiens avant tout le plaisir de se lever le samedi matin pour aller en cours, écouter la richesse des enseignements des professeurs et retrouver les copains ! Ça donne un coup de jeune !  J’y ai surtout retrouvé (ou trouvé car on ne s’en rend pas compte lorsque l’on est étudiant) le plaisir d’apprendre, de découvrir des choses nouvelles, de nouvelles façons de penser malgré la difficulté parfois de rentrer dans les concepts, le théorique, les idées et les raisonnements nouveaux. Mais c’est ensuite tellement enthousiasmant de les comprendre et de les faire siens.

Je retiens également la variété du programme et sa pertinence pour faire de professionnels de leur fonction des dirigeants capables de participer avec pertinence aux décisions d’un Comex, son adaptation à l’évolution des enjeux RH, la richesse du groupe et aussi l’importance du travail demandé qui permet de tant gagner en capacité d’organisation et de priorisation. »

Quel a été l’impact du MBA sur votre carrière professionnelle ?

CR « Le MBA a été une étape clef de ma carrière professionnelle. Il a été l’étape qui m’a permis de consolider mes acquis, de prendre confiance en moi, de tirer tous les enseignements de mes expériences passées et d’analyser et conforter les réflexes développés seule au gré des situations. Le niveau des enseignements et la multidisciplinarité m’ont permis d’acquérir une compréhension à 360° d’une entreprise et de ses enjeux.

J’ai pu ensuite, notamment en Comex, me mettre davantage à la place de mes collègues (tant opérationnels que financiers), changer d’angle de vue et savoir quels arguments mettre en avant pour aider à prendre la bonne décision. J’ai pu ainsi, et avec le temps, devenir un véritable partenaire stratégique de mes entreprises, comprendre leurs enjeux et ainsi dessiner la politique RH la plus pertinente pour aujourd’hui et pour demain. C’est ce que je fais aujourd’hui au sein du groupe RAJA : j’interviens bien plus souvent en qualité de membre de l’équipe de direction du Groupe que de DRH même si mon métier me permet d’enrichir les débats d’un regard différent et c’est passionnant ! »

Vous souhaitez en savoir davantage sur le contenu du programme du MBA Management des Ressources Humaines ?
Accédez au site de la formation
 

]]>
Mon, 30 Sep 2019 17:40:50 +0200
Une rentrée placée sous le signe de la créativité https://www.dauphine.psl.eu/fr/universite/luniversite-communique/actus0/detailactu/article/une-rentree-placee-sous-le-signe-de-la-creativite.html ]]>

]]>
De nouveaux cursus inédits

La rentrée est marquée par le lancement de sept cursus innovants, et notamment,  « Intelligence artificielle, systèmes, données », « Big data & Digital Economy », ou encore « Quantitative Economics » … En prise directe avec les mutations technologiques contemporaines, ces nouveaux enseignements s’inscrivent dans la droite ligne du projet Dauphine numérique visant à promouvoir un écosystème de recherche et de formation de niveau mondial sur la transformation numérique. Il fait aussi écho au lancement de l’institut 3IA Prairie (PaRis Artificial Intelligence Research InstitutE) qui vient d’être labellisé avec PSL par le gouvernement. 

Objectif de Dauphine ? Créer une formation d’excellence irriguée par une recherche de pointe. Comme le rappelle Isabelle Huault, Présidente de Dauphine « la pluridisciplinarité de Dauphine est un atout considérable pour instruire le sujet du numérique, de l’IA et des sciences des données ».

Former des designers en organisation
Également inédit cette année, le parcours Conception et innovation en management vise à former des designers en organisations capables, à l’aune des grandes mutations technologiques, de concevoir et reconfigurer des organisations générant l’engagement de leurs collaborateurs.
En savoir plus sur le Master Management & Organisations

En savoir plus sur les nouveaux masters de Dauphine


Dauphine étend ses partenariats à l’international

Cette année, l’Université Mohammed VI Polytechnique à Benguerir au Maroc accueille pour un semestre une promotion du nouveau Master Management et organisation, multi-campus. Présente à Paris, Londres, Tunis, ou encore à Madrid et à Francfort avec des formations délocalisées, Dauphine poursuit ainsi sa dynamique d’ouverture.  Ce nouveau partenariat, signé avec une université pluridisciplinaire de haut niveau, s’inscrit dans la stratégie d’internationalisation de l’université, dont le Maghreb et l’Afrique subsaharienne constituent un pilier majeur. En Asie, Dauphine est membre fondateur de l’alliance SIGMA (Societal Impact and Global Management Alliance), qui favorise des échanges entre étudiants et enseignants ainsi que des collaborations sur des programmes de recherche avec Singapore Management University (SMU).

Les chiffres clés de la rentrée* :
70% des étudiants de premier cycle en semestre d’échange à l’étranger
Près d’un quart des effectifs de Master et un tiers des doctorants constitués d’étudiants internationaux. 
1 diplômé sur 5 en poste à l’étranger
Des partenariats avec 315 universités dans le monde

*Données 2018

Une dynamique associative renforcée

Dauphine est désormais en charge du service des sports pour l’ensemble de l’Université Paris Sciences et Lettres, une nouvelle étape emblématique du processus d’intégration au sein de PSL. Dauphine compte en effet parmi les établissements les plus sportifs de France avec une cinquantaine d’activités proposées et quelque 40% d’étudiants inscrits. Cet engagement sportif fait écho à la vitalité du tissu associatif dauphinois dans son ensemble. Le 12 septembre, plus de cinquante associations généralistes ont profité du Forum des Associations pour rassembler les étudiants autour de leurs projets humanitaires, culturels et citoyens.

L'engagement étudiant
À Dauphine, un dispositif permet désormais à tous les étudiants de Licence et Master d’acquérir des points bonus sur leur moyenne générale en reconnaissance de leur engagement dans la vie associative, sociale ou professionnelle. 
 

]]>
Mon, 30 Sep 2019 15:44:33 +0200